Qui nous sommes

Les artisans de l’Atelier :
Miguel Angel Real, Jean-Jacques « Yann » Brouard et Arnaud Rivière Kéraval

Jean-Jacques « Yann »  Brouard, alias Rory Bundana, Yann Maho (d’Harschmüll)…
Né en 1952 en Bretagne, routard, barman, gardien de phare, banquier, professeur de lettres et de lexicologie, traducteur,  artiste peintre, randonneur, conférencier,  acteur de théâtre (amateur) et metteur en scène, artisan de l’écriture (romancier, poète, dramaturge), ivre de vie, d’humour, de livres et de poésie… « Le sens de ma quête est la quête du sens »
Derniers recueils
Fulgurances  – 2000 / […]Elle  2010-2018 / Arbres à la dérive – 2014-2017 / Transes bleues – 2017 / Antichambre du gouffre – 2017-2018 / Lézard poétique – 2017 / Éloge de l’aube – 2018 / Enthousiasmes – 2019 / Voyage en Anthropie – 2020
Pièce de théâtre
La Horsaine – 2018 (représentée à Brest par la Compagnie Hurtelune le 30 mai 2021)
VOIR AUSSI  
http://atelalphi.fr
La revue Décharge https://www.dechargelarevue.com/Voix-nouvelle-Jean-Jacques-Brouard.html
La revue La Vie Multiple
Miguel Ángel Real
Valladolid (Espagne), 1965. Il est l’auteur des recueils “Zoologías” (Ed. En Huida, Espagne) et « Como dados redondos  » (Ed. Cisnegro, Mexique) dont certains poèmes en version bilingue sont parus eux éditions Sémaphore sous le titre “Comme un dé rond”. Il a également traduit quatre livres de poésie, seul ou en collaboration. Ses poèmes, aussi bien en espagnol qu’en français, ainsi que ses traductions, ont été publiés dans de très nombreuses revues en France, Espagne et Amérique Latine.
Arnaud Rivière Kéraval
Né en 1972. Originaire de Bretagne, il a vécu de nombreuses années en Inde et au Népal. Pendant longtemps il fut peu enclin à la publication, ne sachant pas surmonter les affres de voir ses textes figés comme dans le marbre. Car il a la fâcheuse habitude de les laisser maturer avant de les retravailler jusqu’à plus soif.
Après avoir vu certains de ses textes publiés récemment dans la revue littéraire du Marais « L’autre Rive », il saute le pas et publie son premier ouvrage «Étienne et le Nouveau Monde », regroupant trois recueils de poèmes qui couvrent plusieurs années de création et de vie.