Christophe Sanchez

Extraits  de « Il fait un jour », ensemble en cours

Il fait un jour à renverser le ciel.

Un silence inhabituel habite nos pas comme si l’on marchait sur une vieille neige. Rien ne nous affole. Pourtant nos pieds foulent les nuages. Oubliés horizon et lignes de fuite. Nos mémoires suivent les bottes. Un soupçon d’ivresse dans le vide de nos regards.

Il fait un jour à renverser le ciel.

*

Il fait un jour à renouer avec le ressac.

Ce paquet lourd jeté à la mer qu’est le corps parfois. Malmené par la tête qui dodeline au vent, part et redresse sans cesse. Jour de tempête entre les oreilles où rien ne s’efface mais où tout bouscule. Des douleurs d’enfant cognent à la porte avec leur masque en forme de sourire. Ça va, ça vient et quand ça vient, ça va. On se dit ça quand la vague passe, la langue pleine de sel.

Il fait un jour à renouer avec le ressac.

*

Il fait un jour à écosser des haricots.

Midi surplombe la table de la cuisine. Le soleil par la fenêtre tente de se frayer un chemin dans les rideaux. Il faut tirer le mauvais, clic et clic dans le silence. Quelques insectes se prennent dans le papier tue-mouches. Maman et moi à regarder plus haut que de nos yeux. À s’échanger des paroles molles sur le tapis de cosses. Compter les bouts de nos vies dont on n’a jamais rien dit.

Il fait un jour à écosser des haricots.

*

Christophe Sanchez, né le 4 mai 1969, vit à Montpellier (34). Co-fondateur de la revue littéraire et graphique La Piscine, éditions la Cyprière. Écrit en ligne depuis 2006 sur le blog fut-il.net. Il a publié un récit aux éditions de Vanneaux « Rats taupiers » et quelques recueils de poésie. Le dernier « Les heures creusent » a été publié en 2021 aux éditions du Cygne.

Bibliographie :

«  Les heures creusent », Poésie, Éditions du Cygne, 2021
« La ligne sous l’oeil », Poésie, Éditions Gros Textes, 2020
«  L’instant à côté », Poésie, Éditions du Cygne, 2018
« Les Gens », Chroniques, Tarmac Éditions, 2018
« Sept variations sur le même thème », Poésie, La Centaurée, 2017
« Morning à la fenêtre », Poésie, Tarmac Éditions, 2016
« Rats taupiers », Récit, Éditions des Vanneaux, 2016

  1. 1
    Anne Soy

    Oui, « renverser le ciel, renouer avec le ressac, la langue pleine de sel !
    Oui, « nous regarder plus haut que nos yeux »
    Oui, « Compter les bouts de nos vies dont on n’a jamais rien dit »

    J’aime lire ces poèmes , comme s’ils avaient été écrits pour moi !
    Merci C. Sanchez

Répondre à Anne Soy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *