Cédric Merland #3

Photographies © Cédric Merland

Textes: Miguel Ángel Real

les yeux se posent
sur l’extension
libérés des contraintes des murs

une plaine que l’on imagine
un delta inexploré
un lac perdu

ils reconnaissent à peine les textures
eau
vagues
terre
végétaux

les contours noirs
comme un refuge

la forme qui émerge
serait-elle le passé

 

bercée
l’inquiétude semble
ne plus subir
les crépuscules

ils marchent aussi
les silences qui sont
des ombres
comme les autres

les noms importent peu
hors des miroirs

les points de fuite
réclament leur dû

 

 

Laisser un commentaire